Bulletin d'actualité N°71 Octobre 2014



Des Caesar et VBCI au sein de la British Army

© Focus Defense

Dans le cadre du volet Equipement des accords franco-britanniques de Lancaster House signés en 2010, l'armée de Terre va mettre à disposition de la British Army deux Caesar et dix-neuf VBCI pour une période de six mois. Cette opération baptisée "Brittany" démarrera dés cet automne après la signature des aménagements techniques, précise le ministère de la Défense. La mise à disposition de matériel français sera réalisée sur le parc de gestion (PEGP) et non dans le parc des unités de l'armée de Terre. L'accord signé par les deux CEMAT stipule que la British Army prendra en charge les dépenses de fonctionnement et de formation des personnels. La formation initiale sera dispensée sur les camps de Canjuers et Mourmelon. D'après le ministère de la Défense, le projet Brittany aura un coût très limité pour la France.



Nouveau système d'information et de commandement

© EMA

La société française Sopra Group (1,4 md.€ de chiffre d'affaires) va réaliser l'architecture et l'intégration du Système d'information des Armées (SIA), le nouveau système d'information des trois armées (Terre, Air, Marine). Le ministre de la Défense, Jean-Yves Le Drian, avait expliqué, en avril dernier, la raison de ce contrat : "L'évolution des structures de commandement dans le sens d'une interarmisation, d'une part mais aussi les objectifs de réduction de coûts, nous oblige à rationaliser les systèmes d'information et, en particulier, ceux des trois armées. Notre objectif est d'aboutir, en 2017, à un système d'information opérationnel pleinement interarmées. Dès l'année prochaine, une première capacité sera mise en œuvre sur le bâtiment de projection et de commandement Mistral". L'enjeu du programme SIA vise à faire converger les différents systèmes d'information opérationnels et de commandement des trois armées vers un seul et unique système. Estimé à 700 millions d'euros, ce programme ambitieux sera mené par Sopra Group en partenariat avec CS Communication dans le rôle d'architecte-intégrateur.

Université d'été de la Défense


© UED
Les 8 et 9 septembre, la communauté de la défense s'est réunie à Bordeaux pour la 12ème édition des Universités de la défense (UED). Cette année, c'est l'armée de l'Air qui était l'hôte de ce grand rendez-vous annuel incontournable des hauts responsables de la défense. Les UED organisées par les commissions de la défense de l'Assemblée Nationale et du Sénat réunissent chaque année plusieurs centaines de parlementaires, d'industriels et de militaires. Pour l'édition 2014, l'armée de l'Air avait retenu la base aérienne 106 de Bordeaux-Mérignac. Sous le thème "Agir et réagir", les aviateurs proposaient un plateau d'exposition statique d'appareils ainsi que des présentations dynamiques avec notamment des démonstrations en vol de Rafale Air, A400M, AWACS, et Caracal des forces spéciales. Les UED sont aussi le lieu de rencontre réunissant les présidents de Commissions de la Défense des parlements européens et les décideurs internationaux.



Lancement de l'opération Chammal

© EMA

Le 19 septembre, l'armée de l'Air a effectué un premier raid aérien contre l'Etat islamique en Irak et au Levant. Partis de la base française d'Al Dhafra, deux Rafale de l'escadron 3/30 "Lorraine" ont largué quatre bombes à guidage laser GBU-12 sur un dépôt logistique dans la région de Mossoul, au nord de l'Irak. Cette première attaque, qualifiée de succès par l'état-major français, a été conduite sous le contrôle opérationnel du contre-amiral Beaussant, commandant la zone maritime de l'océan Indien (ALINDIEN). Pour ce raid, un avion ravitailleur C-135FR a été mobilisé pour ravitailler les deux Rafale, qui ont effectué une mission de près de 5 heures nécessitant trois ravitaillements en vol. Par ailleurs, un Atlantique 2 de la Marine (flottille 23F) a participé à la mission en effectuant un vol de renseignement électronique tout en évaluant le résultat des frappes des deux chasseurs. D'autres actions sont en cours avec le même but : affaiblir l'organisation terroriste et venir en appui des soldats irakiens et des Peshmergas du Kurdistan irakien.







Spanish Minex 2014

© Marine nationale

Du 10 au 22 septembre, le bâtiment de commandement et de ravitaillement (BCR) Var a participé à la session 2014 de l'entraînement Spanish Minex, au large de Carthagène, en Espagne. Basé sur un scénario qui se veut le plus réaliste possible, l'objectif de cet entraînement est le déminage d'une zone maritime en vue d'une opération d'évacuation de ressortissants, domaine dans lequel la France bénéficie d'une grande expérience. Bâtiment de commandement, le Var accueillait à son bord l'état-major de la guerre des mines français, basé au port de Brest sous le commandement du capitaine de vaisseau Jean-Christophe Olièric. Son rôle était d'assurer la coordination opérationnelle et logistique des quatre chasseurs de mines tripartite français déployés dans la zone d'opérations. L'Espagne organise chaque année cet entraînement qui a pour but d'améliorer la coopération des unités et des états-majors de guerre des mines de l'Otan.



Le contenu de cette page nécessite une version plus récente d’Adobe Flash Player.

Obtenir le lecteur Adobe Flash




EURONAVAL, vitrine de l'industrie navale

© GICAN

Rendez-vous biennal qui bénéficie d'une véritable référence au plan international, Euronaval est le leader mondial des salons de l'industrie de défense navale. Avec 96 délégations officielles de 67 pays, 370 exposants et 30 458 visiteurs de 115 pays en 2012, Euronaval est le rendez-vous incontournable pour les professionnels de la Défense et de la sécurité maritime .Vitrine d'un secteur dynamique et innovant, l'édition 2014 sera organisée du 27 au 31 octobre, à Paris Le Bourget. Cette année, les thèmes sur les compétences humaines des opérationnels, sur la préservation de la vie des équipages ainsi que sur la préservation de la planète seront mis en avant. Les drones et la furtivité seront aussi très présent, avec une attention particulière sur l'évolution des systèmes propulsifs pour les rendre plus discrets et moins polluants. Pour le GICAN qui organise le salon, la défense navale reste encore dynamique malgré le climat d'incertitudes budgétaires et capacitaires des grandes marines militaires. Les équipements navals occupent encore une part importante des activités des grandes sociétés françaises et internationales. www.euronaval.fr




Le contenu de cette page nécessite une version plus récente d’Adobe Flash Player.

Obtenir le lecteur Adobe Flash


 • Commandes de matériels d'armement en 2013 : les commandes se sont élevées à 6,9 milliards d'euros l'an passé (4,8 milliards en 2012). Ces exportations à l'international représentent 40 000 emplois en France.

 • Selon le dernier sondage réalisé par l'IFOP, 69% des français sondés approuvent l'opération Chammal, opération de l'armée française visant à appuyer les irakiens et les Peshmergas contre les terroristes en Irak.

 • La France va installer un hôpital militaire en Guinée-Conakry afin de lutter contre l'épidémie liée au virus Ebola. Le ministère de la Défense coordonnera cette action qui impliquera des médecins militaires et la protection civile.

 • Le marché de soutien en service du VBCI a été notifié à Nexter Systems par la Structure intégrée du maintien en condition opérationnelle des matériels terrestres (SIMMT). Il a une durée de 10 ans.

 • La Force française Sangaris, déployée en Centrafrique depuis décembre dernier, va prêter quarante-deux véhicules aux casques bleus de la MINUSCA. Les véhicules sont des VAB et des camions GBC 180.

 • Le système OPOSIA entre en service dans l'armée de Terre. Livré par Thales, ce système installé au CENTAC de Mailly permet d'entraîner des commandants de SGTIA ainsi que des chefs de section et de peloton.

 • L'armée de l'Air a lancé, le 29 septembre, sa nouvelle campagne de recrutement à destination des jeunes. Elle recrute et forme près de 2 000 jeunes dans plus de 50 métiers.

 • Airbus Defence & Space va céder AvDef ,son activité Simulation et plastron aérien. Basé à Nîmes, AvDef est spécialisé dans le remorquage de cibles et des missions de plastronnage. La société exploite trois Mystère 20.

 • Neutralisation d'une bombe allemande de près d'une tonne dont 900 kg de TNT par les plongeurs démineurs de la Manche. L'opération a eu lieu au large de Courseulles-sur-Mer (Calvados).

 •Le 20 septembre, la frégate de surveillance le Germinal intercepte une embarcation de type Go Fast au large des Saintes. Quatre narcotrafiquants et 20 kilos de cannabis ont été saisis.

 •Dans la nuit du 19 au 20 septembre, un Falcon 50M de la 24F a pris part à une opération internationale de saisie de cocaïne qui a permis de relocaliser le voilier suspect à 500 nautiques de la pointe Bretagne.

Prochain bulletin d'actualité, le 1er novembre 2014


© Focus Défense/Pressland medias