Bulletin d'actualité N°79 du 1er mai 2015



Des chars Leclerc en Pologne

© Armée de Terre

Le 23 avril, un sous-groupement interarmes (SGTIA) blindé composé de quinze chars Lelerc du 12e régiment de cuirassiers, quatre VBCI, trois VAB et un engin blindé du génie (EBG) du 13e RG a quitté par convoi ferroviaire la France pour rejoindre la Pologne. Ce déploiement a pour objectif à participer, durant deux mois, à des entraînements avec les forces polonaises et alliées, à l'invitation de la Pologne. Le détachement français composé de 300 militaires a rejoint le camp d'entraînement de Drawsko Pomorski. Cette participation française va permettre aux deux pays de renforcer l'interopérabilité des composantes blindées de l'armée de Terre. Un grand exercice, baptisé Puma 15, qui se tiendra jusqu'au 29 mai sur le camp de Drawsko dans l'ouest de la Pologne verra également la participation des armées américaines et canadiennes. Pour mémoire, la France a déjà déployé des éléments en Pologne avec un détachement de quatre Rafale en avril 2014.



Contrat pour le FELIN V1.3

© Sagem

LA DGA vient de notifier à Sagem (groupe Safran) le contrat FELIN V1.3 portant sur l'intégration de plusieurs améliorations opérationnelles au système d'infanterie FELIN actuellement en service dans l'armée de Terre. FELIN V1.3 intègre une nouvelle configuration optimisant l'emploi du système dans ses fonctions d'observation et de combat. Des évolutions logicielles prévoient des services nouveaux pour les groupes spécialisés de tireurs de précision et d'appui mortier. La nouvelle version est dotée d'une structure de portage et de protection plus légère et plus modulaire améliorant la mobilité et réduisant ainsi la signature visuelle du soldat. Elle conduira dans certains cas d'utilisation à une réduction allant jusqu'à 40% du poids de la dotation spécifique FELIN, tout en conservant le niveau de protection. Les chefs de groupe et de section disposeront d'un gilet de combat optimisé pour l'utilisation dans les phases de combat débarqué du terminal tactique SitComdé. Les évolutions FELIN V1.3 seront livrées en série dès le début 2016.

Le CEMAA effectue un vol sur M-346 singapourien


© Armée de l'Air
Le général Denis Mercier, chef d'état-major de l'armée de l'Air (CEMAA) s'est rendu sur la base BA-120 de Cazaux, afin d'effectuer un vol sur l'avion d'entraînement M-346, au sein du détachement permanent de la force aérienne singapourienne. Embarqué à bord de l'appareil piloté par le LTC Kelvin Wan, commandant le 150e escadron singapourien (150 Sqn RSAF), le CEMAA a pu découvrir les performances de cet avion d'entraînement avancé de dernière génération, ainsi que les possibilités offertes par son système d'armes durant une mission d'interception. Le commandant de la base de Cazaux, le colonel Laurent Thiébaut, avait pour sa part pris place à bord du second appareil. Stationné à Cazaux depuis 1998, le 150 Sqn a pour mission la formation avancée des pilotes de chasse de la RSAF. Le détachement compte 110 personnes.



Entraînement annuel VOLFA

© Armée de l'Air

Du 20 au 30 avril, les forces aériennes se sont mobilisées pendant VOLFA, entraînement annuel de synthèse, élaboré cette année autour d'un scénario prévoyant l'évacuation de ressortissants lors d'une crise internationale. L'exercice qui a mobilisé pas moins de douze bases aériennes de l'armée de l'Air avait pour objectif principal de préparer l'intervention immédiate et "l'entrée en premier", la mise en œuvre de missions aériennes combinée dans un cadre tactique complexe (emploi liaison 16), la réalisation de vols de nuit, ainsi que la gestion d'un environnement de guerre électronique dense. Pendant les dix jours de l'exercice, pas moins de 25 avions de chasse, 5 avions de transport tactique, un drone Harfang, ainsi que cinquante commandos-parachutistes ont mené des missions intenses et ont été mis à rude épreuve. Cette édition a été aussi l'occasion de parfaire l'utilisation des liaisons de données tactique, L16 en particulier, et de poursuivre l'expérimentation de tactiques directement inspirées de retours d'expérience des opérations récentes ou en cours.

Contrat de soutien des SNA

© DCNS

DCNS a obtenu un contrat pour le maintien en condition opérationnelle (MCO) jusqu'en 2020 des six sous-marins nucléaires d'attaque de la Marine nationale basés à Toulon. Ce contrat a été notifié par le Service de Soutien de la Flotte (SSF) et il est entré en vigueur. Le contrat couvre la maintenance en condition opérationnelle de l'ensemble de la flotte des SNA, soit les six bâtiments type Rubis ainsi que les premiers entretiens du Suffren, tête de série des nouveaux Barracuda. Ce marché comprend également l'exploitation des infrastructures nucléaires de Toulon, les outillages, ainsi que les simulateurs de l'école nationale des sous-mariniers. Enfin, il couvre la maintenance des infrastructures dédiées à l'entretien complet des Rubis, et les futures installations en cours d'adaptation pour l'entretien courant des premiers SNA Barracuda qui entreront progressivement en service à partir de 2018.



Le contenu de cette page nécessite une version plus récente d’Adobe Flash Player.

Obtenir le lecteur Adobe Flash




Drones de guerre des mines

© Thales

Les agences d'acquisition des ministères de la Défense français et britannique, respectivement la direction générale de l'armement (DGA) et DE&S, ont notifié le contrat Maritime Mine Counter Measures (MMCM). Cette notification est le résulat d'un dialogue compétitif conduit par l'OCCAR. Le contrat est attribué à Thales associé à BAE Systems avec parmi les sous-traitants français le groupe ECA. Il permet aux deux pays d'initier conjointement le développement d'une nouvelle capacité stratégique et intéropérable entre les deux marines, tout en maintenant leur industrie dans le domaine de la lutte sous-marine. Le contrat notifié au consortium industriel porte sur la définition, la réalisation et la qualification de deux prototypes d'un système de drones navals utilisant la génération de sonar à ouverture synthétique SAMDIS), de surface USV et sous-marins AUV, d'ici 2019. Ils seront mis en œuvre à partir d'un bateau-mère ou depuis la terre à proximité des côtes. Les évaluations seront conduites par la Marine nationale et la Royal Navy.

Le contenu de cette page nécessite une version plus récente d’Adobe Flash Player.

Obtenir le lecteur Adobe Flash


 • Succès confirmé pour la seconde édition du SOFINS, le rendez-vous international des forces spéciales. Pendant trois jours, le salon qui se déroule au camp de Souge, en Gironde a accueillie près de 4500 visiteurs.

 • Opération Barkhane : le 7 avril dernier, 90 légionnaires parachutistes du 2e REP ont été engagés dans une opération aéroportée dans le nord du Niger. Cette opération visait la destruction de plots logistiques des groupes jihadistes.

 • Du 13 au 16 avril, le 1er RA a effectué son premier exercice interarmes en terrain libre avec le nouveau lance-roquette unitaire (LRU). Le régiment a notamment testé le système d'armes avec la chaîne ATLAS.

 • La DGA a pris livraison des trois premiers VBCI en version 32 tonnes. Cette version bénéficie de l'ajout de kits de surblindage contre les mines et IED. Le programme prévoit la transformation de 95 VBCI d'ici le troisième trimestre 2017.

 • L'armée de Terre a réceptionné 150 nouvelles motos Yamaha XTZ 660 destinées aux escadrons de circulation routière (ECR) en charge de l'escorte des convois militaires et de la reconnaissance d'itinéraires.

 • Le satellite franco-italien de télécommunications militaires SICRAL 2 a été lancé avec succès le 26 avril par une fusée Ariane V. Le satellite va compléter les capacités de l'armée française dans les bandes SHF.

 • La DGA a réceptionné aux Etats-Unis le troisième MQ-9 Reaper. L'appareil au Block 1 et non armé, sera livré à l'escadron de drone 1/33 Belfort au cours du mois de mai. La France doit commander trois autres Reaper cette année.

 • Sagem a signé avec Helibras un accord portant sur la production de 30 systèmes de pilotage automatique destinés au programme brésilien d'hélicoptères Panther. Ce programme sera conduit au Brésil par Optovac, filiale de Sagem.

 • La Pologne va acquérir 70 hélicoptères de manœuvre Airbus Helicopters H-225 Caracal pour un montant de 3 milliards d'euros. L'avionneur ouvrira une ligne d'assemblage en Pologne.

 • Les gardes-côtes japonais sélectionnent le Falcon 2000 MSA de surveillance maritime de Dassault Aviation. Cet avion a été conçu sur la base du Falcon 2000 LXS et peut réaliser toutes les missions de surveillance maritime.

 •La frégate anti-sous-marine Primauget a participé à Joint Warrior 2015 dans le nord de l'Ecosse. Cet exercice annuel de l'Otan prépare les forces à œuvrer conjointement contre de multiples menaces dans un contexte de crise intense.

 •La frégate de surveillance Le Germinal est intervenu sur un remorqueur suspecté de trafic de stupéfiants au large des Antilles. Cette opération a permis la saisie de 220 kg de cocaïne.

 •Le patrouilleur L'Adroit a passé deux semaines en opération au large des côtes yéménites. Deux semaines pendant lesquelles il a participé à l'évacuation de 109 ressortissants français depuis le Yémen.

 •Suite à la crise au Yémen, le chasseur de mines L'Aigle s'est redéployé dans la région du détroit de Bab-El-Mandeb, au sein du Task group 52.2. La mission vise à sécuriser la libre circulation du trafic maritime de ce détroit.

 •Après sa participation à l'opération Chammal, le porte-avions Charles de Gaulle est à présent en Inde pour participer pendant cinq jours à l'exercice Varuna avec les forces indiennes à l'exercice.




Prochain bulletin d'actualité, le 1er Juin 2015


© Focus Défense/Pressland medias