Bulletin d'actualité N°73 Decembre 2014



Programme Roquettes NG

© Focus Defense

Très populaire dans les sections de combat de l'armée française, le lance-roquettes suédois Saab-Bofors AT4CS (Confined Space ou espace confiné) est une arme à usage unique qui tire des munitions de 84 mm à charge creuse capables de perforer 600 mm d'acier ou 1,2 m de béton. La portée est de 300 mètres sur un objectif fixe et 200 mètres sur un véhicule en mouvement.
Au fil des années, la DGA a commandé pour près de 100 M.€ de ce matériel qui a remplacé le LRAC 89 qui équipait jusqu'alors les sections d'infanterie en complément du missile Eryx.
Dans le cadre du programme Roquettes NG, la future roquette antichar de l'armée de Terre, la DGA a sélectionné à nouveau Saab-Bofors pour la fourniture d'un premier lot de 9 000 AT4 NG. L'industriel va proposer un nouveau lance-roquette aux capacités opérationnelles améliorées (portée, précision avec un viseur amélioré, charge militaire et poids). A terme, la DGA pourrait notifier un contrat portant sur plusieurs milliers de lance-roquettes. On parle de 45 000 AT4 NG déclinés en quatre versions.



Forum DGA Innovation : troisième édition

© EMA

Le ministre de la Défense a présidé le 3ème Forum Innovation organisé par la Direction générale de l'armement, à l'Ecole Polytechnique de Palaiseau, le 20 novembre. Comme l'année dernière, le forum s'articulait autour d'un village exposition de plus de 100 innovations, d'une séance plénière et d'ateliers thématiques. Après avoir visité les différents stands d'exposition et rencontré les entreprises, le ministre a dressé un premier bilan du Pacte Défense PME lancé en 2012. Cette initiative a introduit 40 mesures pour favoriser le développement des petites et moyennes entreprises et entreprises de taille intermédiaire avec lesquelles le ministère de la Défense travaille. Au total, 850 acteurs de la recherche et de l'innovation étaient présents, représentants aussi bien les PME, les grands maîtres d'œuvre, les laboratoires ainsi que les acteurs de la recherche académique(CNRS,ONERA,INRIA,ENSTA). A cette occasion de nombreuses démonstrations et prototypes à la pointe de l'innovation technologique de défense ont été présentés. Chaque année, la DGA consacre 13 M.€ au financement de thèses, de stages post-doctoraux ou de recherche à l'étranger et investit 730 M.€ par an dans les études amont.

Programme MRTT : acquisition de 12 avions


© Airbus Military
Le ministre de la Défense a confirmé l'acquisition de douze avions multi-rôles de ravitaillement en vol et de transport (MRTT). Le contrat est prêt à être notifié. Préparé par la DGA, le contrat vers Airbus Defence & Space couvre également des systèmes de soutien et de formation associés (pièces de rechange, outillages et systèmes de simulation) et des premières années de MCO et de formation. Désigné A330 Phénix, le montant du marché avoisine les 3 milliards d'euros. La livraison du premier appareil est prévue en 2018, celle du second en 2019. Les livraisons se poursuivront ensuite au rythme de 1 à 2 appareils par an. Les douze MRTT sont réalisés à partir d'A330-200 assemblés par Airbus à Toulouse. Le programme fait intervenir Thales Avionics pour la conception et la réalisation du poste de pilotage ainsi que Rolls-Royce pour la fourniture des deux moteurs Trent 700. Outre la France, le MRTT compte à ce jour cinq autres clients dont la Royal Air Force.



Lancement d'un contrat d'étude du SCAF

© EMA

Dassault Aviation et BAE Systems ainsi que leurs partenaires (Thales, Selex ES, Safran, Rolls-Royce), ont reçu un contrat de 150 M.€ de la part des gouvernements français et britannique pour réaliser sur deux ans une étude conjointe de faisabilité du Système de combat aérien futur (SCAF), qui marque officiellement le début des travaux. Le contrat d'étude conjointe sera complété par des financements nationaux français et anglais supplémentaires d'une valeur cumulée de 100 M.€ sur la même période. L'étude de deux ans posera les bases sur lesquelles un programme conjoint sera bâti, en insistant sur le développement de concepts pour un système opérationnel et sur la maturation des technologies nécessaires à un drone de combat UCAS. A l'issue de la phase d'étude, prévue fin 2016, des travaux pourraient débuter pour développer un démonstrateur technologique à même de répondre aux besoins des deux pays. Pour rappel, la France et le Royaume-Uni ont acquis une certaine expérience dans les drones aériens de combat avec les démonstrateurs Neuron et Taranis.





14èmes Journées de l'hydrodynamique – DGA Val-de-Reuil

© DGA Th

Les quatorzièmes Journées de l'Hydrodynamique se sont tenues les 18, 19 et 20 novembre dernier à Val-de-Reuil, en Haute-Normandie. Organisé par DGA Techniques hydrodynamiques (anciennement Bassin d'essais des carènes), cet événement rassemble tous les deux ans la communauté des chercheurs francophones en hydrodynamique.
Depuis 1987, les Journées de l'Hydrodynamique réunissent les acteurs spécialisés dans le domaine travaillant à l'aide d'approches et d'outils aussi bien théoriques, numériques qu'expérimentaux, autour des thématiques telles que l'hydrodynamique navale, l'hydroacoustique, la tenue à la mer/tranquilisation, les vagues et ondes de surface, les écoulements cavitants ou les nouvelles techniques expérimentales en hydrodynamique.
Ces journées sont l'occasion d'entretenir des échanges entre les spécialistes des domaines concernés et elles leur permettent de présenter et discuter leurs travaux de recherche les plus récents. Comme en 2012, les Journées incluaient le premier jour, le séminaire "Hydrodynamique et Océano-Météo" du CLAR-OM, qui a pour but de favoriser les discussions entre les milieux académiques et les industriels.



Le contenu de cette page nécessite une version plus récente d’Adobe Flash Player.

Obtenir le lecteur Adobe Flash




Lancement du radar Searchmaster

© Thales

Thales lance son nouveau radar de surveillance multirôle à antenne active Searchmaster qui a été retenu pour moderniser les avions de patrouille maritime ATL2, en remplacement de l'actuel Iguane. Avec son antenne active (dérivée du RBE2 AESA du Rafale), le Searchmaster répond à cinq types de missions : lutte antisurface et anti-sous-marine, surveillance maritime et terrestre, et support aérien tactique. Le radar qui tourne sur 360° est en mesure de travailler simultanément sur des distances courtes et longues avec une détection assurée dans des conditions d'environnement extrêmes. Emettant en bande X, le nouveau radar dispose d'un balayage électronique sur le plan vertical uniquement. L'électronicien annonce que le Searchmaster est capable de suivre simultanément plusieurs centaines de pistes et peut détecter de très petites cibles (périscopes de sous-marin, embarcations rigides). Développé à l'origine sur fonds propres, Thales espère bien intégrer son nouveau radar compact et léger (pèse moins de 80 kg) sur des plateformes comme des avions Patmar, des hélicoptères ou des drones de type Male.




Le contenu de cette page nécessite une version plus récente d’Adobe Flash Player.

Obtenir le lecteur Adobe Flash


 • La 10ème édition des Ateliers de l'armée de l'Air se tiendra le 2 décembre, de 10h00 à 18h00, dans l'amphithéâtre Foch à l'école militaire. Le thème portera sur les enjeux de la formation. Inscription : 01.44.42.46.91.

 • Le salon international de l'aérosurveillance maritime (SIAM) se déroulera les 9 et 10 décembre à l'aéroport du Castellet. Ce salon vise le marché des technologies et des solutions techniques dans le domaine de la surveillance des espaces maritimes.

 • Les journées nationales de l'infanterie (JNI) se sont déroulées les 18 et 19 novembre à l'école de l'infanterie de Draguignan. Pour la première fois, les pays alliés de l'Otan avaient été conviés.

 • La 12e base de soutien du Matériel (12e BSMAT) a livré le 20 novembre le 100e camion PPT (porteur polyvalent terrestre) au 503e régiment du Train de Nîmes qui appartient à la 1ère brigade logistique.

 • Opération Barkhane : depuis le 3 novembre, deux NH90 TTH Caïman du 1er RHC de Phalsbourg opèrent au Mali au sein du sous groupement aéromobile. Ils remplacent deux Puma qui ont regagné la France.

 • Du 25 octobre au 6 novembre, deux compagnies du 35e régiment d'infanterie (150 militaires) se sont entraînées sur le camp d'Otterburn en Grande-Bretagne, lors d'un exercice de tir réel de type Live Firing Tactical Unit.

 • La DGA et l'armée de l'Air étudient les pistes possibles pour le remplacement du missile ASMPA qui arme les Mirage 2000N et Rafale depuis 2009. Les domaines de furtivité et d'hyper-vélocité seront des priorités.

 • Le 22 novembre, un C160 Transall de l'armée de l'Air a acheminé depuis Conakry (Guinée) 2,2 tonnes de matériel à la Croix-Rouge pour la lutte contre le virus Ebola. Le matériel est destiné au fonctionnement d'un laboratoire installé à Macenta.

 • DCNS vient de créer une filiale en Australie en vue de soutenir ses efforts pour vendre des sous-marins SMX Ocean dans le cadre du programme SEA 1000. Le marché porte sur six à douze unités dont les livraisons débuteraient en 2025.

 •Le mini-drone Survey Copter DVF 2000 a été testé avec succès sur l'aviso Commandant Bouan jusqu'à mer force 3. L'engin de 11 kg est lancé par un rail catapulte et récupéré au moyen d'un filet.

 •La Marine disposera jusqu'à l'été 2015 du patrouilleur hauturier L'Adroit. Cette mise à disposition étendue permettra, entre autres, de poursuivre les expérimentations à bord et à DCNS d'intensifier ses prospections commerciales.

 •Le ministère de la Défense confirme que le missile balistique M51.2, doté de la tête nucléaire océanique (TNO) sera déployé en 2016 et que les travaux portant sur le M51.3 ont été engagés depuis l'été dernier.

 •A partir de 2016, les dix sous-marins français commenceront à être équipés de la nouvelle torpille lourde F21 développée dans le cadre du programme Artémis. Un total de 96 torpilles seront livrées à la Marine.

 •En arrêt technique majeur, le Cassard se voit équiper du nouveau réseau de communication RIFAN 2 et du radar Thales Smart-S. Ce radar assure à la fois la surveillance aérienne et de surface à longue et courte portée.




Prochain bulletin d'actualité, le 1er janvier 2015


© Focus Défense/Pressland medias